VI

Jouant des pieds et des mains vous atteignez la source des bruits de piques, il s’agît d’une vaste salle soutenue par des piliers taillés dans la roche, ici on excave du minerai de cuivre, faute d’or et de thrimil.

A votre grande surprise ce ne sont pas des gnomes qui frappent la roche avec leur pioche, mais des elfes, pour la plupart très jeunes.

Ils sont réduit à l’état d’esclaves sous le fouet de contremaîtres gnomes.

L’un d’entre eux s’approche de vous :

« On m’a prévenu de votre visite maître Tronis de Pell, mais je ne suis pas sûr que vous trouviez quoique ce soit pour votre enquête ici.

– Sait on jamais, il faut explorer toute les pistes. Vous avez des elfes ?

– Pour sûr, et de la pire race. Il fait claquer son fouet dans leur direction ce qui a pour effet d’accélérer la cadence. Il viennent de notre dernière enquête dans la Looth.

– Une enquête ?

– Oui, on tué les adultes, pris les jeunes, mit le feu et fouillé les cabanes. Mais on a rien trouvé.

– Vous auriez peut être dû fouiller avant de mettre le feu ?

– Vous croyez ?

– Bien… Je ne vais pas vous déranger plus longtemps. »

Vous allez plus en avant dans la mine, laissant derrière vous les vociférations et coups de fouet des gnomes.

Alors que vous vous apprêtiez à entamer la descente d’un interminable escalier vous apercevez Turbi sortir de ce qui semble être une réserve avec un petit tonneau sur l’épaule.

« Maître Tronis vous tombez bien, j’ai avec moi ce qui se fait de mieux comme alcool de poire dans ce petit tonneau.

– C’est à dire que j’ai une enquête à mener.

– Une lichette, personne n’en saura rien. »

Si vous souhaitez boire un peu d’alcool de poire allez en XII, si vous voulez continuer votre exploration de la mine allez en VII, ou rejoindre la pâle lueur bleuâtre par une galerie transversale XIII.