III

Vous décidez de rejoindre le roi et sa femme qui se sont engouffrés dans une porte latérale. Vous les rejoignez et découvrez une salle de jeu décorée de façon ostentatoire à l’or brut : chaises, tables, plaques murales,… tout est reflet doré. Même pour vous, gnome, vous trouvez que cela est excessif.

Vous essayez de soutirer quelques informations à la reine mais malheureusement pour vous c’est le roi qui est en verve aujourd’hui.

« Avez vous quelques soupçons mon seigneur ?

– Je n’ai aucun doute… la la la la … et avec le… et ça c’est certain »

Après plusieurs dizaines de minutes d’écoute vous n’êtes toujours pas sûr de savoir à quoi tient l’élocution catastrophique du roi : est il souffrant ? Ou a t il quelque malformation du palet ? Est il complètement ivre ?

Toujours est il que vous n’obtiendrez rien de lui, et non plus de sa femme car il ne vous laisse pas lui adresser la parole, il va falloir enquêter ailleurs et réussir à vous soustraire au couple royale sans les froisser.

Vous saisissez une phrase à la volée : « Mais où où où … allons notre… c’est votre, j’adhorre … chaude … la baie de su su su … reau ».

L’occasion de rebondir est là, il se trouve que vous avez sur vous un élixir à la baie de sureau réputé pour lutter contre les maux de gorges, il est froid mais en proposer au roi serait peut être une bonne façon de reprendre le contrôle de la conversation, si c’est votre choix allez en IV. Sinon vous remarquez Turbi qui boit une chope de bière à l’entrée du hall, il vous fait geste amicale pour vous inviter à venir vous resservir, si vous voulez boire une autre bière allez en XII.